Logo de la ville de Montargis
MA VILLE 24/24h

Jean-Pierre Door reste conseiller délégué

Touché par la loi anti cumul des mandats, Jean-Pierre Door a remis sa démission de maire et confié ce rôle à son premier adjoint, Benoit Digeon. Il reste néanmoins conseiller délégué conseiller délégué en charge des politiques publiques et des relations institutionnelles de la ville.

Voici le discours de Jean-Pierre Door lu le soir de la passation de pouvoir le 23 avril 2018 :

" Mesdames, Messieurs, chers collègues,
Victor Hugo disait «  l’avenir est une porte, le passé en est la clef  » soit, « ouvrons là » il y a des moments difficiles et des moments heureux dans la vie, ils se mêlent parfois, et je ne vous cacherai pas à la fois, mon émotion ce soir mais aussi ma satisfaction.

Mon émotion tout d’abord, celle de quitter la fonction de Maire, exigeante et passionnante, car ce sont les Montargois qui me l’ont confiée m’accordant leur confiance, ainsi qu’aux membres de l’équipe que j’ai choisi en 2001, puis en 2008 en enfin en 2014. Ces deux derniers votes de confiance validés au 1er tour. Je souhaite les remercier de leur fidélité.

Ce mandat municipal prévu jusqu’en mars 2020 est interrompu en plein élan, du fait de la loi anti-cumul que je me dois de respecter, bien que je regrette qu’aucun Maire de France ne puisse désormais plus faire entendre la voix des communes à l’Assemblée ou au Sénat.

Alors ce soir au-delà de mon intime émotion que j’ai voulu exprimer, l’heure est à la satisfaction et je tiens à proposer la candidature de M. DIGEON au poste de Maire.

L’action municipale sera désormais exercée, je l’espère après vote, sous votre autorité, et si c’est une satisfaction, c’est parce que nous la poursuivrons tous ensemble. Un travail en commun depuis 17 années renforce les liens.

Je vous demanderai de m’accorder le rôle de conseiller délégué en charge des politiques publiques et des relations institutionnelles de la ville, comme la loi l’autorise, jusqu’au terme de notre mandat en 2020, avec le projet que nous avons établi, la feuille de route qui est la nôtre.

Si l’heure n’est pas encore au bilan, et en tout cas pas à mon bilan, car c’est celui d’une équipe, j’exprime mes remerciements à vous, mes chers collègues, qui avez œuvré dans tous les domaines. Mais je ne peux oublier tristement de me souvenir avoir, comme vous, été témoin de trois incendies majeurs, tels la mairie, l’école Génébrier, l’école de voile et douloureusement d’un incendie meurtrier rue du Général Leclerc. Et d’avoir vu la ville subir une inondation majeure entrainant le décès d’une femme.

Mais, j’ai, c’est vrai, la satisfaction d’avoir engagé avec vous de nombreux investissements, fait évoluer cette ville, mené des initiatives pour tous les âges de la vie, et d’autres projets en cours qui verront leur réalisation à court terme, sous votre autorité.

Montargis est à l’image de la vie, la ville bouge, la ville avance. Le Conseil Municipal aussi.
Nous tous avec vous, chers collègues de la majorité, n’avons qu’un objectif : notre ville, nos concitoyens qui ont besoin de nous, de notre proximité et veulent notre efficacité. Nous sommes pour certains, issus de cette ville. Nous l’aimons.

À toute l’équipe municipale, aux groupes dans leur diversité, aux collaborateurs ici présents et à tous les services municipaux, j’exprime ma reconnaissance, mon soutien, et mes vœux de réussite.
Je vous remercie. "