Logo de la ville de Montargis
MA VILLE 24/24h

Confirmation du label national 4e fleur ?

Nous connaitrons dans quelques semaines la décision du jury national pour la confirmation de notre label 4e fleur.
Mais suffit-il de proposer un fleurissement abondant aux promeneurs et au jury national pour obtenir le fameux label ?
Certes non. Loin de là même : Le label Villes et Villages Fleuris reste attaché au symbole de la fleur mais son champ d’action est aujourd’hui beaucoup plus large.
Le label récompense les actions coordonnées par les collectivités locales pour aménager un environnement favorable à la qualité de vie des habitants et à l’accueil des touristes. Le label garantit la qualité de la démarche et valorise les communes qui l’obtiennent. L’attribution du label Villes et Villages Fleuris s’effectue ainsi sur la base d’une série de critères définis par le CNVVF :
- La motivation pour l’obtention du label.
- La démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement.
- Les actions d’animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés.
- La présentation du patrimoine végétal et du fleurissement.
- Les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité.
- Les actions complémentaires mises en oeuvre pour favoriser la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, façades, enseignes, propreté...).
- La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.
Un programme que le service municipal Cadre de vie connaît sur le bout de la binette...

INTERVIEW

Jérôme Branger, responsable du service Cadre de vie :
" Les plantes ont souffert de la canicule "

▪ Dans quel état d’esprit avez-vous abordé la visite du jury cette année ?
Avec la même volonté d’avoir une ville toujours aussi accueillante où il fait bon vive, avec des espaces verts et naturels entretenus, un fleurissement de qualité. Tout le personnel est motivé et fier de ce label 4 fleurs, mais à ce jour, il est compliqué de trouver de « vrais jardiniers », ce qui rend notre tâche encore plus ardue.

▪ Le passage du jury nécessite-il une organisation différente plusieurs mois avant la date ?
Oui sur l’organisation des plannings de plantation, des congés, le choix des végétaux utilisés pour le fleurissement, organiser l’accueil du jury, planifier les interventions des entreprises extérieures... Il n’y a pas que le fleurissement, de nombreux critères sont pris en compte comme l’entretien du patrimoine arboré (avec une gestion environnementale et une qualité de l’espace public), le patrimoine bâti, le mobilier urbain... D’ailleurs, les collègues du CTM sont aussi très actifs depuis le printemps, notamment sur la peinture du mobilier. L’effacement des tags, la propreté de l’ensemble des espaces, mais aussi les animations et la promotion du label (actions vers la population, touristes…)

▪ Comment déjouer la canicule qui, forcément, a eu des conséquences sur l’état du fleurissement ?
Pas facile à gérer au-delà de 35 degrés plusieurs jours d’affilé. Les végétaux sont en souffrance malgré l’arrosage intensif, certaines variétés dépérissent, une jardinière en plein soleil doit supporter jusqu’à 50 degrés ! Les plantes sont des êtres vivants. Malgré les horaires aménagés le personnel a aussi souffert de cette canicule.

▪ Quel est votre sentiment sur les chances de notre dossier ?
Le passage du jury est tard pour cette année, avec un fleurissement qui est déjà bien avancé. Nous allons nous concentrer sur l’effleurage et le soin des végétaux jusqu’au jour J, présenter le parcours le mieux adapté, et travailler sur l’ensemble des critères jusqu’à l’accueil du jury.

▪ Le label 4e fleur, mais après ?
Après ? La fleur d’or ! Elle est attribuée sur un coup de cœur du jury. Il y en a très peu chaque année. Nous avons des atouts mais je suis un peu inquiet sur l’état de notre fleurissement après cette forte canicule.
En tout cas nous ferons le maximum !